Journée mondiale sans papier : notre heure de gloire avec Europe 1

entreprise zero papier
Journée mondiale sans papier : notre heure de gloire avec Europe 1
5 (100%) 2 votes

Le saviez-vous ? le 25 octobre, c’est la journée mondiale sans papier. Nous ne le savions pas non plus, c’est Europe 1 qui nous l’a appris en nous appelant pour faire un reportage car – ça aussi nous l’ignorions – nous sommes l’une des entreprises les plus avancées vers le zéro papier en France !

La journée mondiale sans papier

Eh oui, la journée mondiale sans papier existe. Et nous n’étions même pas au courant ! Pourtant nous sommes des fanatiques du zero papier, comme vous avez pu le lire souvent sur ce blog.

Alors qu’est-ce que la journée mondiale sans papier ?

En fait, on ne sait toujours pas vraiment. Qui a décrété que c’était la journée mondiale sans papier ? Pourquoi ? et surtout pourquoi une seule journée ?? Chez nous, c’est zero papier toute l’année, depuis que nous avons décidé de tout digitaliser et d’interdire les documents papier en vertu de notre règlement intérieur.

Pourquoi sans papier ?

Les raisons de se passer du papier dans une entreprise sont nombreuses :

  1. Pour l’environnement : chaque papier doit être fabriqué. Ensuite il doit être imprimé, puis généralement transporté et enfin (dans le meilleur des cas) recyclé. Autant de moments où il pèse sur l’environnement. On estime que 800 feuilles A4 équivalent à un arbre ! Nous avons déjà sauvé un petit bois chez SELL&SIGN !
  2. Pour gagner du temps : chaque papier c’est du temps perdu. Nous nous en rendons très bien compte en l’ayant supprimé, car dès qu’une autorité supérieure parvient à nous imposer cet archaïsme malgré nos impitoyables règles internes, c’est du temps perdu. Il faut le scanner ! Il faut le classer ! Il faut le retrouver (ça, ça peut être très très long !) Il faut le mettre dans une enveloppe, puis rédiger et imprimer un courrier d’accompagnement (et aller le chercher dans le placard du fond où nous avons remisé la dernière imprimante, qui n’a d’ailleurs plus d’encre), aller le poster, etc. etc.
  3. Pour économiser : chaque papier coûte cher, chaque cartouche d’encre aussi, sans compter les enveloppes, les timbres, les courriers recommandés et les armoires et mètres-carré de stockage !
  4. Pour l’image : en tant que fournisseurs d’applications business de signature électronique, nous avons le devoir d’ouvrir la voie, et de montrer à nos clients, nos salariés, nos partenaires, qu’il est possible d’éliminer le papier à pratiquement 100% grâce à ces technologies. Et comme nous leur faisons de ce fait gagner un temps fous, ils apprécient ce geste !

Quand Europe 1 appelle au bureau

Donc quelques jours avant cette fameuse journée mondiale sans papier, une journaliste d’Europe 1, qui doit avoir le calendrier des journées mondiales tapissé au mur de la salle de rédaction, a fait ses recherches pour trouver des entreprises qui travaillent sans papier. Et bien-sûr, comme elle travaille bien, elle nous a trouvés ! Elle nous a donc appelés au siège pour en savoir plus sur notre mode de fonctionnement, et pour nous demander l’autorisation de faire un reportage à notre siège et d’interviewer nos salariés.

Comme vous le savez, nous adorons parler de notre vision et de notre mode de fonctionnement zero papier, alors nous nous sommes empressés d’accepter bien entendu ! Même si le délai était ultra court, nous étions prêts à nous plier en quatre pour avoir l’opportunité de raconter notre histoire au micro d’un média national si prestigieux !

Alors nous avons mobilisé nos salariés, identifié ceux qui souhaitaient témoigner du martyr qu’ils vivent à ne pas avoir de contrat de travail, de demandes de congés, de notes de frais ni de bulletins de salaire en papier. Nous avons même sollicité nos clients les plus emblématiques sur cette démarche RSE zero papier, qui ont répondu présent (merci Patrice et GSE ! et merci aussi pour les forêts que vous avez préservées cette année, nous y reviendrons). Nous avons mis à la disposition de la journaliste d’Europe 1 notre siège sur le Vieux Port à Marseille et notre agence à Paris.

Bref toute l’équipe attendait Europe 1 de pieds ferme et avec fierté !

Média national ?

Hélas ! Quelle déception quand la même journaliste nous rappelle trois jours plus tard pour annuler l’opération. En effet, il était plus pertinent de venir à notre siège qu’à notre agence parisienne, mais Europe 1 ne souhaitait pas dépêcher son correspondant local pour ce reportage. Donc c’est une autre société, moins avancée que nous dans la démarche zero papier, mais basée à Paris qui aura la chance de raconter son expérience sur la radio nationale.

C’est bien dommage, mais rassurez-vous on s’en remettra. Devant une bonne bouillabaisse !

The following two tabs change content below.
Alex Mermod
Fondateur de Calinda Software, spécialiste de la collaboration professionnelle à haute performance, et de SELL&SIGN, votre application business avec signature digitale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *