La nouvelle innovation du Groupe SEB : la friteuse connectée

La nouvelle innovation du Groupe SEB : la friteuse connectée
Rate this post

Innovation

Cette semaine, je vous propose une success story, celle du Groupe SEB. C’est en 1857, que la société est créée et c’est en 1944 qu’elle devient la Société d’Emboutissage de Bourgogne : SEB.

Depuis sa création, le groupe n’a qu’un seul mot d’ordre : INNOVER, afin de répondre aux besoins des consommateurs, friands de toujours plus de fonctionnalité.

En 2015, la marque lance la friteuse connectée, après avoir sortie l’autocuiseur connecté fin 2014. Avec ces nouveaux produits, le Groupe SEB pousse un peu plus loin son innovation et s’inscrit dans l’air du temps.

Comment fait la société pour gérer ces innovations et utiliser toutes les ressources qu’elle possède, et pourquoi en est-elle arrivée à du petit électroménager connecté ?

Gestion de l’innovation

L’innovation est au cœur de l’activité du Groupe SEB, et comme le dit le PDG Thierry de La Tour d’Artaise « L’innovation irrigue le groupe, c’est notre obsession ». Autrement dit, elle est l’essence même de la progression du groupe dans le monde. Les 1 300 collaborateurs, qui composent cette communauté de l’innovation, travaillent ensemble pour créer encore et toujours des produits qui s’inscrivent dans l’air du temps, c’est ainsi qu’a vu le jour la friteuse Actifry en 2006, qui répond aux exigences en termes de nutrition.

Pour gérer toutes ces compétences, le Groupe SEB a en 2012, mis en place la plateforme 2.0 d’innovation de Calinda Software. Cette solution collaborative permet à tous ses ingénieurs, chercheurs et équipes marketing de travailler ensemble et de mettre en commun leurs compétences. Aujourd’hui les ingénieurs sont connectés entre eux et grâce à l’annuaire et au moteur de recherche, chacun peut trouver facilement l’information qu’il cherche mais aussi mettre en commun leurs propres idées.

Aujourd’hui le groupe a donc inventé la friteuse Actifry connectée. Essayons d’en comprendre le positionnement dans cet article.

Le digital s’introduit dans nos cuisines

La transformation digitale a ses limites quand il s’agit de cuisine. Même avec l’invention la plus innovante, une frite reste une frite et ce n’est pas un ordinateur qui va la fabriquer. Cependant, le Groupe SEB a tout de même trouvé le moyen d’intégrer le digital avec sa friteuse connectée. Le principe est simple : connecter sa tablette à la friteuse et en fonction de la recette sélectionnée, la friteuse choisit elle-même le temps de cuisson.

A première vue, je me suis demandé quel était l’intérêt d’une friteuse connectée, mais je me suis dit que ce petit électroménager pouvait avoir un intérêt. En effet, il me permet de gagner du temps et de ne pas avoir à chercher le manuel d’utilisation partout dans mes tiroirs pour savoir quel programme est adapté à la recette que je suis en train de faire.

L’innovation est au cœur des entreprises et le Groupe SEB en est l’exemple, puisque la société fait évoluer ses produits depuis le départ en fonction des besoins et des attentes des consommateurs. L’innovation ne se fait pas seule et les hommes qui sont derrière ont, d’une part une connaissance technique mais aussi des connaissances de l’évolution du marché. Connaissances qu’ils mettent en commun au travers d’une plateforme collaborative SocialFactor qui leur permet justement d’organiser tout ce flux d’information venant des uns et des autres.

Au-delà de la technique, il faut aussi avoir une solide connaissance du marché et des besoins des clients potentiels. Aujourd’hui, c’est la digitalisation qui est au cœur des préoccupations de beaucoup de consommateurs. Nous aimons relier notre TV à notre ordinateur afin de suivre nos recherches sur un grand écran. Cet ordinateur est également relié au smartphone, afin de regarder sur plus grand écran, les photos prises dans la journée, qui se trouvent être déjà présentes sur la tablette, puisque la synchronisation se fait directement.

Tous ces objets dits « objets connectés » permettent tout simplement une fluidité des échanges entre appareils pour profiter des avantages des uns et des autres. En effet, je ne peux pas prendre une photo avec ma TV, alors je la prends avec mon téléphone et j’en profite en grand format sur ma TV.

Alors pourquoi ne pas connecter ma tablette à ma friteuse ou à mon autocuiseur pour me faciliter la tâche et assurer tout simplement une continuité entre la recette qui se trouve sur ma tablette et ma friteuse connectée qui va gérer elle-même la cuisson en fonction de cette recette ?

Et vous, seriez-vous prêt à introduire la friteuse connectée dans votre cuisine ?

The following two tabs change content below.

3 commentaires

  1. VBrossard Répondre

    Article fort sympathique, une lecture agréable. Ce blog est vraiment pas mal, et les sujets présents plutôt bons dans l’ensemble, bravo ! Virginie Brossard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *