Télémédecine et téléconsultation
Notez cet article

Avez-vous le temps d’attendre un rendez-vous chez le généraliste ? Pouvez-vous patienter six mois avant d’obtenir une paire de lunettes à votre vue ? Nos emplois du temps et ceux des médecins sont considérablement chargés et les salles d’attente ne désemplissent pas. Sans parler des déserts médicaux, dont découlent d’ailleurs les délais démesurés donnés par les spécialistes. La télémédecine devient alors inévitable et est d’ailleurs bien accueillie.

Qu’est-ce que la télémédecine ?

La télémédecine, ou la téléconsultation, est une consultation médicale effectuée à distance, tout simplement. Certains sites proposent des rendez-vous virtuels avec des médecins généralistes ou spécialisés, comme MédecinDirect. Le principe est très basique. Vous vous connectez puis vous vous décrivez vos symptômes, vos douleurs, vos gênes. Vous pouvez y ajouter des pièces jointes comme des analyses, des photos ou des bilans médicaux. Ensuite, vous pouvez demander à ce qu’un médecin vous réponde par écrit, vous téléphone ou vous rappelle en visioconférence. Vous obtenez ainsi des conseils ou une ordonnance si besoin.

Depuis septembre 2018, la Sécurité Sociale rembourse les téléconsultations médicales au même titre que les consultations physiques. Cela encourage grandement cette manière de consulter. La finalité est de pallier les déserts médicaux, de rendre accessible les consultations médicales au plus grand nombre ; à ceux dont le généraliste habituel est en congés, ceux qui habitent en zone rurale sans médecin à la ronde, à ceux dont les horaires de travail ne permettent pas des consultations en semaine. Cet été même, des pharmacies en Île-de-France proposent des consultations par écran interposé avec des médecins.

Comment une téléconsultation peut être possible ?

À distance, demander un conseil quant à des symptômes tels que le mal de gorge, des rougeurs, un rhume ou encore de la fièvre, ne nécessite pas de matériel spécifique. Le médecin peut y répondre par écrit en y ajoutant une ordonnance. D’autant plus que le patient peut ajouter des photos à sa demande si besoin. Le patient n’a alors pas nécessité de se déplacer et peut consulter de chez lui.

Certaines spécialités médicales requièrent du matériel pour effectuer les examens. Il faut alors que des locaux soient disponibles dans les déserts médicaux, sans qu’il y ait nécessairement le spécialiste disponible. Ce sont plutôt des assistants qui relèvent les mesures pour les transmettre aux spécialistes, qui analysent les données à distance avant de donner leur diagnostic.

Le cas de l’ophtalmologie

Les délais de rendez-vous sont plus ou moins longs selon la spécialité réclamée. Un rendez-vous chez le dentiste demandera moins de temps qu’un rendez-vous chez le gynécologue par exemple. Mais le plus long de tous, c’est bien le délai de rendez-vous ophtalmologique. C’est là que des start-ups comme Téléophtalmo interviennent. Téléophtalmo, c’est un service de consultation à distance pour les maladies de l’œil ou les bilans orthoptiques. La société s’occupe de trouver des locaux inoccupés dans les déserts médicaux, y installe le matériel spécifique à l’examen de l’œil et embauche des orthoptistes pour effectuer les examens. L’ophtalmologiste partenaire gère la plupart des dossiers à distance, puis reçoit dans son cabinet physique les patients nécessitant une intervention de sa part.

Le domaine de la santé se dématérialise à vitesse grand V. On vous parlait du consentement dématérialisé, aujourd’hui de la téléconsultation. Cette modernisation de ce secteur est nécessaire pour devenir plus efficace que ce qu’elle est actuellement.

Et vous, avez-vous déjà eu recours à la télémédecine ? Racontez-nous votre expérience !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici