Le papier et Internet, sont-ils compatibles ?

Le papier et Internet, sont-ils compatibles ?
5 (100%) 1 vote

Papier et Internet compatibles ?

Depuis la naissance d’Internet, les ventes de papier ont considérablement chuté face aux différents services simplifiés proposés par les espaces numériques.

Comment le papier résiste-t-il à l’assaut d’Internet ? Y a-t-il encore un intérêt à utiliser le papier dans le monde numérique dans lequel nous évoluons ?

Au 21ème siècle, à quoi nous sert le papier ?

Si vous lisez nos articles depuis un an, je pense que vous connaissez la réponse à cette question … Eh bien détrompez-vous, le papier peut encore avoir une certaine utilité, dans la mesure du raisonnable bien évidemment.

Cet article paru fin juillet dans le blog du journal Le Monde évoque la campagne de pub lancée sur Internet pour vanter les mérites du papier. Tout ceci est très « américanisé », cependant, le message passe assez bien. Nous nous rendons compte que le papier a une certaine place au 21ème siècle, notamment lorsqu’il s’agit de correspondances personnelles entre plusieurs individus, j’en parlais dans mon dernier billet.

Afin de dédramatiser la baisse de la production de papier mais aussi légitimer son existence, des industriels du secteur ont aussi décidé d’ironiser et mettre en avant les bienfaits évidents du papier comme l’emballage des pizzas par exemple.

Papier pizza

Source de l’image : http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2015/07/30/la-publicite-sur-internet-pour-vanter-les-merites-du-papier/#xtor=AL-32280270

Avant Internet, ces entreprises n’avaient pas besoin de vanter les mérites du papier car c’était normal de recevoir du courrier. L’utilisation du papier était légitime pour la parution des journaux, l’envoi de facture, etc. mais elle l’est beaucoup moins aujourd’hui car tout a tendance à être numérisé.

Au-delà de faire des publicités qui marquent les esprits, ces industriels ont besoin de s’allier à Internet pour continuer d’exister, prouver leur légitimité et survivre aussi !

Internet et le papier peuvent-ils vivre sous le même toit ?

C’est effectivement la question que nous pouvons nous poser aujourd’hui. Ces deux mondes foncièrement différents, peuvent-ils trouver un intérêt commun ?

Alors que le e-commerce et les courses en ligne se démocratisent depuis plusieurs années, nous recevons toujours ces fameux catalogues promotionnels de folie dans nos boîtes aux lettres, que nous refusons avec un méchant « STOP PUB » collé sur celles-ci! Alors pourquoi s’obstiner ?

Plusieurs explications :

  • Tout le monde n’a pas encore accès à Internet, notamment les personnes âgées qui n’ont pas encore passé le cap de la numérisation et qui ne le passeront probablement jamais.
  • Trop de mail, tue le mail. C’est-à-dire que certaines entreprises se disent que pour se démarquer, il faut envoyer des informations sur papier et ainsi éviter d’être cataloguées en tant que SPAM ou alors voir ses mails effacés sans être lus !
  • Parce que ces entreprises sont certaines que tous les jours les individus ouvrent leur boîte aux lettres. Même sans lire le contenu du document, au moins elles sont sures que leur marque aura été vue, ce qui n’est pas toujours le cas lorsque nous envoyons des mailings.

Le papier peut être vu comme un facteur différenciateur pour les entreprises car paradoxalement, c’est plutôt original aujourd’hui de recevoir une publicité de la part d’une entreprise – en dehors des célèbres catalogues de carrefour et autres – parce que la plupart des campagnes de publicité se font par mail.

D’autres, comme IKEA font de l’envoi de catalogue un élément essentiel de leur marketing, en plus d’avoir un site e-commerce. Ainsi, chaque année, les amoureux d’IKEA prennent connaissance des nouveautés du magasin au travers du catalogue papier, et se précipitent dans les magasins pour les découvrir en vrai et faire, au passage, un arrêt pour manger les célèbres boulettes en famille.

A l’image d’IKEA et de ces marques de vêtements de luxe comme Neiman Marcus ou J.Crew, citées dans cet article, le papier est le « collègue » d’Internet. Il permet d’être un relais entre les individus physiques qui lisent encore des catalogues et le monde du numérique qui permet de simplifier les démarches d’achat et de toucher un nouveau public également féru du e-commerce.

La seule défaut, dans cette démarche marketing, c’est de ne pas pouvoir quantifier les retombées liées à l’envoi de catalogue, contrairement aux emailings où nous pouvons savoir quelles sont les personnes qui ont cliqué et qui se sont donc intéressées aux produits mis en avant.

Le papier a-t-il encore sa place dans notre monde numérisé ?

Je pense qu’il a encore sa place en BtoC et dans la vie personnelle pour la simple et bonne raison que c’est du papier « plaisir » car il permet d’entretenir des relations proches entre les individus.

Les entreprises comme IKEA ou les marques de vêtements de luxe et autres, font du marketing de proximité en envoyant des catalogues papier et surtout, elles se montrent.

En BtoB, la donne est différente, on parle de papier lorsqu’il s’agit de facture par exemple, il est évident que dans ce cadre-là, les processus sont largement facilités et plus rapides si nous passons par le numérique, notamment avec la signature électronique de document.

Livre blanc Calinda
Livre blanc Calinda

Et puis, stocker tous ces papiers obligatoires, représente un coup et prend de la place, ce qui n’est pas toujours évident non plus pour les entreprises.

Je l’ai soulevé plusieurs fois dans mes billets. Notamment en BtoB, pour vendre il faut aller vite et se démarquer de ses concurrents pour convaincre un directeur d’acheter son produit. Alors autant aller jusqu’à faciliter les démarches commerciales et administratives pour gagner du temps !

Internet et le papier peuvent vivre ensemble dans la mesure où le papier donne une valeur ajoutée à la communication avec les personnes. Aujourd’hui, le papier n’est malheureusement plus essentiel dans la vie des entreprises parce qu’il devient contraignant dans un sens alors que des technologies sont faites pour faciliter justement ces échanges sans papier.

Alors à vos stylos pour nous écrire des jolies choses et à vos stylets pour une prochaine collaboration !

The following two tabs change content below.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *