Internet, Réseau social et entreprise, peuvent-ils faire bon ménage ?

Rate this post

Article 5

Les DRH et les managers constatent que les salariés passent beaucoup de temps sur Facebook et sur Internet pendant leur journée de travail. Ils souhaitent que cette consommation diminue et en même temps ils cherchent à savoir quelle utilisation les salariés en ont.

Internet, outil de recherches multiples

Aujourd’hui, pour accéder à l’information, il suffit de se connecter à Internet à partir de n’importe quel device. En fonction de la requête, il est assez simple de tomber sur l’information recherchée.

Dans une entreprise, nous procédons de la même façon. Un commercial va plus facilement se connecter à Internet pour prospecter. Avant, il utilisait son bottin et son téléphone. Un DRH, va agir de la même façon quand il s’agit de trouver une information dans la convention collective, alors qu’avant, il regardait dans les archives.

Internet est alors vu comme un gain de temps considérable et une accessibilité immédiate à l’information. Il en va de même pour les réseaux sociaux.

Facebook, Twitter, LinkedIn, … au service des collaborateurs

Si l’utilisation d’Internet à outrance est mal perçue, l’addiction aux réseaux sociaux l’est davantage !

En effet, selon une étude de CEGOS, 61% des employés déclarent posséder un compte Facebook, ce qui laisse une ouverture assez conséquente à l’utilisation de ce réseau dans le monde professionnel. Or, ce que l’étude CEGOS révèle également, c’est que 59% des salariés utilisent les réseaux sociaux pour entretenir et agrandir leur réseau professionnel. Autrement dit, ils s’en servent comme source d’information, pour contacter une personne en particulier car elle est experte dans un domaine et qu’elle peut être utile.

Les dirigeants sont frileux quant à l’utilisation de réseaux en tout genre, or les salariés ne font qu’utiliser des outils de recherche pour les aider dans leur quotidien. Ce qui freine également, c’est la notion de sécurité de l’information qui ne peut être gérée en dehors de l’entreprise.

Alors comment faire pour contrôler et permettre aux salariés d’avoir accès à de l’information et aux compétences d’experts ?

Réseau interne d’information et d’expertise

Les réseaux d’entraide et le partage de contenu sont de plus en plus répandus dans les entreprises. En effet, grâce aux annuaires de compétences, les collaborateurs peuvent faire appel à un expert pour les aider. Ces réseaux servent également de moteur de recherche, où les collaborateurs peuvent accéder à des informations contenues dans des documents ou des communautés de travail vivant au sein de ce réseau.

Mettre l’information utile à la portée des collaborateurs leur fera gagner du temps, et limitera de ce fait mécaniquement leur recours à Internet et aux réseaux sociaux.

Ce réseau social interne à l’entreprise aidera à fluidifier les échanges internes. Il augmentera également la productivité de la société puisque les collaborateurs apprendront à travailler ensemble plutôt que d’être seuls devant leur ordinateur.

The following two tabs change content below.

4 commentaires

  1. E Mondriet Répondre

    Voilà donc un bon article, bien passionnant. J’ai beaucoup aimé et n’hésiterai pas à le recommander, c’est pas mal du tout ! Elsa Mondriet

  2. Josette Répondre

    Article fort sympathique, une lecture agréable. Ce blog est vraiment pas mal, et les sujets présents plutôt bons dans l’ensemble, bravo !

  3. Antoine Répondre

    Comme toujours un article digne d’intérêt. Merci sincèrement d’avoir pris le temps d’écrire ces quelques lignes. Au plaisir de parcourir le prochain article : ) . Antoine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *