La force du collaboratif, c’est aussi sur la route

Rate this post

Fotolia_57699378_XS

Foncer à 130 km/h tout droit dans un embouteillage qui prendra 1H30 à se résorber, alors qu’une route à 90 km/h aurait permis de passer sans encombres. Les 543 automobilistes devant vous étaient au courant … mais pas vous !

Voilà ce que l’introduction d’une dimension collaborative dans les outils de navigation GPS permet désormais d’éviter.

Le collaboratif 2.0 n’a jamais été aussi étendu que depuis l’apparition d’applications communautaires telles que WAZE, pour aider les automobilistes à éviter les obstacles sur leur trajet.

En effet, jadis – il y a 20 ans – les automobilistes utilisaient leur carte routière et leur co-pilote pour trouver la route idéale afin d’arriver à destination, sans trop de détours inutiles.

Cependant, depuis l’avènement des GPS destinés aux particuliers, à la fin des années 90, il est possible de se laisser guider sur la route et se préoccuper uniquement de sa conduite.

Un mystère demeure tout de même : comment faire pour être guidé, sans perdre une minute dans les embouteillages ? Au final, ce que les automobilistes recherchent, c’est arriver le plus vite possible à destination, sans devoir rouler vite – bien sûr – et surtout sans être bloqués à causes des dangers sur la route. Malheureusement, le GPS ne permet pas de localiser les bouchons et autres obstacles, enfin, c’est ce qui se disait encore en 2012

Heureusement, des développeurs – de génie – ont eu l’idée d’améliorer les fonctionnalités natives des GPS en incluant un aspect collaboratif et communautaire, non négligeable. A l’image d’Ehud SHABTAI, à l’origine du projet de l’application WAZE. Cet outil collaboratif, dirigé aujourd’hui par Noam BARDIN, permet à tous les automobilistes, munis de cette application sur leur smartphone, de donner des indications sur le trafic en indiquant les embouteillages, la présence de gendarmes et tout autre obstacle présent sur l’itinéraire emprunté.

L’aspect collaboratif va encore plus loin puisque ce sont les utilisateurs qui indiquent les données cartographiques qui sont ensuite collectées par les équipes de WAZE et retransmises à tous, et ce, dans un grand nombre de pays.

Grâce au collaboratif et à la communauté WAZE, nous pouvons tous voyager en voiture, dans le monde entier, connaitre en temps réel les mouvements sur notre chemin et rouler en toute tranquillité.

C’est ça la force du collaboratif : permettre à tous d’avoir des informations en temps réel, qui permettent d’avancer et d’évoluer dans un environnement donné. Nous en avons une belle représentation avec cet outil collaboratif 2.0 d’aide à la navigation.

La participation collective est un atout dans la vie de tous les jours et elle peut s’appliquer dans le quotidien de chacun et pourquoi pas dans un environnement professionnel, qu’en pensez-vous?

The following two tabs change content below.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *