Peut-on tout digitaliser ?

Peut-on tout digitaliser ?
5 (100%) 1 vote

social media conceptCes dernières années ont vu la digitalisation passer à la vitesse supérieure en impactant l’univers des entreprises. Alors que certains organismes restent craintifs par rapport à la transformation digitale, d’autres ont compris que face aux enjeux économiques et sociaux, la transformation numérique était nécessaire et ont donc franchi le cap en passant au tout numérique !

Mais… Peut-on tout digitaliser ?

L’apparition du tout digital

Internet, réseaux sociaux, puis Smartphones, notre monde a connu au cours des deux dernières décennies plusieurs révolutions technologiques qui ont transformé la vie de tout un chacun.

La digitalisation nous a ouvert la porte de la simplicité … Ces évolutions technologiques, nous permettent à tous d’accéder facilement à tout un tas d’informations et autres, n’importe quand et de n’importe où. Par exemple, nous pouvons souscrire à une multitude d’abonnements en ligne lorsque nous le souhaitons et ce, en toute facilité !

Assurances, banques, télécommunication, et d’autres secteurs ont compris ce mécanisme de proximité et digitalisent tous les processus d’adhésion à leurs offres … Faire ses courses en ligne est même devenu possible, mais qui l’aurait cru un jour ?

Le monde professionnel n’y a pas échappé bien évidemment ! Si un outil permet de faciliter le quotidien d’un particulier et lui fait gagner du temps, il y a surement moyen qu’il devienne un instrument de performance industrielle pour les entreprises.

Aujourd’hui lorsqu’une entreprise choisit de se digitaliser, elle prend la décision d’adapter son organisation et son mode de fonctionnement au digital. L’intégration de la signature digitale dans une société fait évoluer ses pratiques historiques. Ce procédé lui permet de gagner en productivité et en efficacité puisqu’il simplifie ses relations avec ses clients en lui offrant une façon de signer, innovante et facile !

L’accès à la digitalisation est un succès pour un certain nombre d’entreprises, mais est-ce le même résultat dans tous les secteurs ?

Livre blanc Calinda
Livre blanc Calinda

La digitalisation, oui, mais dans le bon sens …

Nous avons tous été acteurs de cette vague de digitalisation qu’a connu notre société. Dès lors que ce phénomène est devenu un outil de performance industrielle, tous les marchés sont concernés, à priori …

La distribution avec le e-commerce, le tourisme avec des applications de réservation d’hébergements en ligne telles que Booking ou encore Airbnb, la restauration avec des applications telles que LAFOURCHETTE, et dernièrement, le secteur du transport en commun avec certaines applications.

Si la plupart de ces secteurs ont réussi à intégrer la digitalisation, tout en préservant leur fonctionnement historique, d’autres secteurs comme le transport en commun ont suscité quelques scandales. Prenons l’exemple de l’entreprise Uber qui a directement concurrencé les chauffeurs de taxi dans différents pays du monde, mettant en péril cette profession !

En revanche, d’autres aspects de la digitalisation comme la plateforme appelée LE.TAXI, qui fédère les applications des taxis et qui permet aux usagers d’effectuer une commande immédiate d’un véhicule à partir de leur Smartphone, développe le secteur tout en conservant l’essence initiale de ce métier.

En effet, ce genre d’outils nous prouve que la digitalisation n’a pas le rôle de déshumaniser le monde du travail, elle permet simplement de faciliter le quotidien des gens grâce à la technologie sans pour autant supprimer des emplois.

Des investissements, des projets en cours, la vague de la digitalisation n’épargne aucun secteur, même les plus improbables… l’Agriculture par exemple ! Suite à une expérience effectuée, une gestion intelligente des systèmes d’irrigation a permis de faire chuter de 80% les volumes d’eau utilisés et il a été prouvé que 10 milliards de dollars de valeur ajoutée pourraient être générés grâce à la mutualisation des données produites par les agriculteurs.

Alors, pourquoi digitaliser ?

Face à ces évolutions technologiques réussies, les organisations ont choisi d’investir dans le digital, parce qu’elles constatent des finalités organisationnelles, concurrentielles, économique (etc.)

Même humainement, la digitalisation a fait ses preuves. Le MIT (Massachusetts Institute of Technology) a réalisé une étude qui a prouvé que les entreprises les plus matures dans leur transformation numérique connaissent plus de 50% de bien-être et de satisfaction dans leur travail par rapport aux entreprises les moins avancées.

La digitalisation a été conçue pour aider l’être humain à se sentir mieux dans son quotidien et dans son travail et non pas à empiéter sur ce qu’il a créé. Nous l’avons vu, une digitalisation réussie permet aux entreprises de se développer et d’attirer de nouvelles cibles, plus sensibles à cet aspect. Et surtout, d’utiliser leurs ressources internes pour se concentrer sur des aspects développant la productivité de la société.

Nous pouvons tout digitaliser à condition que ça augmente la performance d’une entreprise, d’un secteur, et ne mette pas en péril l’essence même de ces métiers !

The following two tabs change content below.
Soraya Chraibi

Soraya Chraibi

Responsable comptes clés chez Calinda Software

3 commentaires

  1. Ping : Relation client et signature digitale

  2. Ping : La signature digitale va-t-elle déshumaniser le monde du travail?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *